Karsan en mode attaque dans les exportations ! | Karsan
KARSAN

Que pouvons-nous faire pour vous aider ?

KARSAN EN MODE ATTAQUE DANS LES EXPORTATIONS !

23 février 2019

En plus de ses exportations exceptionnelles en 2018, Karsan a enregistré des chiffres de vente remarquables en Turquie, malgré le rétrécissement du marché. Commentant les chiffres de vente en Turquie, les chiffres des exportations et le réseau de distribution en Europe, Okan Baş, le directeur général de Karsan, a déclaré que le chiffre d’affaires de la société à l’exportation a augmenté de 50 % ces trois dernières années, et qu’elle a acquis un chiffre d’affaires de 132 millions d’euros en 2018. Okan Baş a également indiqué que Jest+, malgré le rétrécissement du marché, a acquis 48 % des parts de marché.  

En plus de ses exportations exceptionnelles en 2018, Karsan a enregistré des chiffres de vente remarquables en Turquie, malgré le rétrécissement du marché. Karsan s’est maintenue au sommet des innovations en technologies automobiles, ce qui a abouti pour la société à la production en série du Jest Electric, un modèle développé en partenariat avec BMW. Un prototype d’Atak Electric a également été présenté en Europe. Évaluant la performance en 2018, Okan Baş, le directeur général de Karsan, a commenté les chiffres du marché national et des exportations, ainsi que le réseau de distribution en Europe. 

« Nous avons enregistré un chiffre d’affaires à l’exportation de 132 millions d’euros en 2018 » 
Et d’ajouter : « En 2018, nous sommes devenus la troisième marque fabriquant les véhicules commerciaux les plus légers. La part des exportations de ces véhicules a atteint 61 % de notre chiffre d’affaires commercial total. Depuis 2016, nous avons augmenté nos exportations de 50 % à 132 millions d’euros, ce qui représente nos plus importantes recettes d’exportation de ces trois dernières années. En particulier, les appels d’offres que nous avons remportés en Romanie en 2018, pour un total de 122 bus, ont représenté nos chiffres de vente les plus importants obtenus en tant que Karsan en Europe.  Notre succès dans les exportations et les mesures que nous avons prises concernant les véhicules électriques constituent des preuves solides de notre vision pour l’Europe ».

« En 2019, nous nous concentrerons sur les exportations »
Observant que la société était en train de récolter les retombées des mesures prises en Europe, M. Baş a déclaré : « Nous recevons les premières commandes d’Europe pour le Jest Electric. Cette année, nous entendons entrer dans le marché américain avec le Jest Electric ». Il a aussi insisté sur les prochaines étapes du voyage des exportations des véhicules électriques. M. Baş a également indiqué que cette année devrait voir le début de la production en série de l’Atak Electric.  

« Nous avons démarré l’année 2019 avec une commande de 46,5 millions d’euros »
Indiquant l’achèvement de la livraison à Industria Italiana S.p.A. (IIA), qui avait passé en 2018 une commande d’une valeur de 51 millions d’euros, M. Baş a poursuivi : « Nous démarrons l’année 2019 avec une autre commande de IIA de 46,5 millions d’euros. En tant qu’un des fabricants automobiles les plus anciens et les mieux implantés en Turquie, nous nous félicitons grandement pour cette commande qui marque le début de 2019, année qui s’annonce difficile pour l’économie interne ».  

Le Jest se taille la part du lion dans le marché
M. Baş a souligné que, même si 2018 a été une année difficile pour l’économie nationale dans le secteur automobile, Karsan a néanmoins réussi, grâce au Jest+ et à l’Atak, à augmenter ses parts dans le marché national. « L’année dernière, nous avons réalisé une croissance remarquable avec le Jest+, qui est notre produit phare. Nous l’avons amélioré il y a deux ans sur la base des retours de nos clients. En 2018, nous avons enregistré une augmentation des parts de marché du produit à 48 %, contre 32 % l’année précédente, ce malgré le rétrécissement du marché. Dans la même période, notre modèle Atak, qui est le pionnier dans le segment des bus de 8 mètres de long, a enregistré une augmentation au double des ventes à 286 unités vendues, malgré l’apparition sur le marché d’une nouvelle concurrence. Nous avons réalisé la plus importante vente individuelle, soit 150 unités, à la province de Sivas cette année. Nous sommes restés la marque préférée de Turquie et les pionniers dans le transport en commun dans ce pays en 2018 », a-t-il indiqué.

« Nous comptons étendre notre réseau de distribution à 20 pays »
Poursuivant ses observations sur les progrès remarquables réalisés pour devenir une marque de transport en commun renommée et fiable pour l’Europe, M. Baş a souligné que la société a établi des sièges de distribution dans 11 pays. Et d’ajouter « Karsan envisage d’étendre son réseau à de nouveaux pays dans tous les continents, et en particulier en Europe. Nous avons déjà établi des mécanismes de distribution en France, en Italie, en Roumanie, en Pologne et en Azerbaïdjan. Notre objectif est d’étendre notre réseau de distribution à 20 pays d’ici à la fin de l’année 2019 ».